Le Point G – Le Mystère enfin expliqué

Pendant plusieurs années, on pensait que seul le clitoris pouvait déclencher un orgasme chez la femme. Hélas, même le clitoris pouvait être une chose difficile à trouver pour plusieurs hommes. La chose n’est pas devenue plus facile quand, en 1950, un médecin du nom de Dr Ernst Grafenberg a trouvé une zone de plaisir encore plus mystérieuse : Le Point G.

Cette zone située à l’intérieur du vagin fut popularisée par les sexologues qui l’ont appelé le point G dans les années 1980. Il s’avère que la stimulation de cette zone peut produire des orgasmes très puissants qui peuvent produire des éjaculations féminines.

Depuis, la recherche du Point G est devenue une vraie quête du Saint Graal pour les hommes qui veulent vraiment faire plaisir à leur femme.

Qu’est-ce que le point G?

Le point G a une forme de haricot et est tissu spongieux faisant partie de la glande para-utérale qui s’apparente à la prostate chez l’homme. Concrètement, c’est une région d’environ la taille d’une pièce de monnaie qui est plus rugueuse au toucher que la région l’entourant.

Vous le voyez stimulé sur le schéma suivant :

Point G

Le point G est composé de tissus érectiles et se gonfle s’il est stimulé particulièrement si vous savez comment vous y prendre.

Il est situé à environ 3-5 cm de profondeur à l’intérieur sur la paroi antérieure de son vagin. La paroi antérieure est celle du même côté que le nombril

La meilleure façon de trouver le point G

Le point G est beaucoup plus facile à localiser quand la femme est excitée sexuellement. Alors, ne passez pas trop vite les préliminaires!

Pour localiser et maîtriser le point G chez la femme, placez-vous face à votre partenaire alors qu’elle est couchée sur le dos et insérez un doigt dans son vagin le plus profondément possible sans forcer.  Puis sortez tranquillement votre doigt en caressant la paroi antérieure du vagin jusqu’à ce que vous tombiez sur une zone plus « rugueuse ». (Assurez-vous d’avoir bien coupé vos ongles et limés si possible, sinon vos efforts seront vains et votre partenaire ne la trouvera pas très drôle.) Cette zone plus rugueuse est le Point G. Le stimuler en le caressant doucement surprendra certainement votre partenaire et, qui sait, peut-être lui ferez-vous connaître des sensations qui lui sont complètement inconnues!

Pas de réaction?

Si vous n’obtenez pas de réaction, ne soyez pas timide! Demandez-lui si elle est plus sensible que d’habitude lorsque vous la touchez à cet endroit. Il se peut que vous ayez à exercer un peu de pression, car le point G est situé sous la peau.

Parfois, il peut aider d’utiliser votre autre main pour masser légèrement son pubis (la région au-dessus du vagin où les poils poussent). Cela peut intensifier l’effet. Cependant, sachez que toutes les femmes ne sont pas sensibles du point G. Ne vous découragez pas si vous n’obtenez pas de réaction spéciale.

Bien que certaines femmes sont capables d’avoir des orgasmes multiples avec une stimulation répétitive du point G, d’autres ne ressentent pas grand-chose et certaines vont jusqu’à éprouver un inconfort. Assurez-vous d’abord que votre partenaire soit bien excitée!

Sinon, il n’y a pas de souci : chaque femme aimera au moins l’attention et l’effort! En revanche, vous pourriez très bien découvrir dans le processus d’autres zones de son vagin où elle est plus sensible et vous pourrez mieux lui faire plaisir!

Stimuler le point G pour des orgasmes explosifs

La meilleure façon de stimuler manuellement le point G est d’y aller de très petites tapes avec votre doigt légèrement recourbé. Certains trouvent plus facile de stimuler le point G avec certains jouets. La plupart permettent de stimuler cette zone, mais ceux en forme de pénis recourbés vers le haut sont plus efficaces. Allez dans un magasin spécialisé avec votre douce moitié. Vous trouverez l’expérience somme tout amusante je vous le garanti.

Certaines femmes n’aiment pas la stimulation manuelle du point G mais aiment cela pendant qu’elles font l’amour. Si votre pénis est recourbé vers le haut : vous êtes tout désigné pour le boulot! Sinon, aucun problème. Vous pouvez essayer de varier l’angle pour entrer davantage en contact avec la paroi supérieure du vagin ou essayez la position où la femme est sur le dessus ou le « doggy style » où l’homme pénètre la femme par-derrière, car ces positions stimulent davantage la zone du point G.

La seule façon de stimuler le point G dans la position classique du missionnaire est de placer des draps ou des coussins sous les hanches de la femme.

Les femmes peuvent également augmenter leur habilité à avoir des orgasmes au point G en contractant les muscles du pelvis. C’est l’exercice de Kegel expliqué dans l’article : Comment faire l’amour plus longtemps

Faire l’amour : Quand le plaisir augmente avec l’âge

Il y a certaines observations qui tendent à dire que l’intensité de l’orgasme par le point G est reliée au niveau d’estrogène. La plupart des femmes au-dessous de l’âge de 30 ans préfèrent des orgasmes clitoridiens parce que leur plus haut niveau d’œstrogène crée des parois plus vaginales plus épaisses. Cela rend la stimulation des nerfs du point G plus difficile.

Comme le niveau d’œstrogène commence à décliner chez les femmes dans la trentaine, la paroi vaginale devient plus mince et le point G devient plus accessible. C’est pourquoi la plupart des femmes sentent qu’elles plafonnent sexuellement dans le début et au milieu de leur trentaine.

Si vous avez aimez, partagez!

Votre ami dévoué,

Franck Meiller

Ps: Pour connaître l’historique du point G , cliquez ici

Laissez-nous votre commentaire!

Commentaires